La Bretagne, on le sait est une terre de légendes.
Et, il faut l’avouer, bretons et bretonnes en sont assez friands.
Mais les connait-on vraiment et surtout quelles sont les légendes du Golfe du Morbihan ?
Alors, découvrons ensemble les légendes du Golfe du Morbihan en Bretagne sud… Des histoires de sirène, d’hermine ou de fées qu’on ne se lasse pas d’entendre !

La Bretagne, Terre de légendes

Les légendes de Bretagne sont nombreuses.
On citera par exemple Comorre, Saint-Gildas, Barbe bleue ou le roi Arthur…

Et cette dernière nous conduit directement en forêt de Brocéliande, le berceau de nombreux mythes et légendes.
En effet, ici, on conte encore les légendes arthuriennes : l’épée d’Excalibur, Lancelot du lac et le fameux Merlin l’enchanteur.
C’est ici aussi qu’apparaissent des créatures féeriques comme les fées Morgane et Viviane

Le Golfe du Morbihan n’est pas si loin de cette fameuse forêt de Brocéliande.
Et puisque les légendes se mêlent en Bretagne, venons en à notre première légende.
Car la création du Golfe du Morbihan a sa légende et elle nous vient tout droit de Brocéliande 😉

La légende du Golfe du Morbihan

Depuis bien longtemps la tradition orale et écrite relaient les légendes bretonnes.
Parmi les histoires les plus connues, on aura la belle légende expliquant l’origine du Golfe du Morbihan.

D’après la légende, on dénombre autant d’îles dans le golfe du Morbihan que de jours dans l’année.

La légende dit que des fées auraient été chassées de la forêt de Brocéliande.
Elles versèrent tant de larmes que se créa le golfe du Morbihan.
Elles y jetèrent leurs couronnes de fleurs, qui donnèrent le jour aux trois cent soixante-cinq îles du golfe.

Trois couronnes s’aventurèrent jusqu’à l’Océan pour former Houat, Hoedic et la plus belle des trois, celle de la reine des fées, Belle-Ile.

Les légendes du Golfe du Morbihan

La légende des 2 îles : la séparation de l’Île-aux-Moines et de l’Île d’Arz

La légende raconte que…
L’île-aux-Moines était alors dénommée « Izenah », et était accolée à l’île d’Arz. Les habitants d’Arz étaient pêcheurs, tandis que ceux d’Izenah étaient des seigneurs de la mer.
Un jeune homme d’Izenah tomba amoureux d’une jeune fille de l’île d’Arz.
Dépités, les parents du jeune homme l’enfermèrent alors chez les moines.
La légende dit que la jeune fille traversait chaque jour la chaussée reliant les deux îles pour aller chanter sous les murs du monastère.
Lassés, les moines appelèrent les Korrigans* qui vinrent submerger l’isthme des eaux du golfe du Morbihan. La jeune femme se noya et les deux îles furent à jamais séparées.

© https://laventurine-enligne.fr/622-thickbox_default/merveilles-et-legendes-du-golfe-du-morbihan.jpg

Les autres légendes du Golfe du Morbihan

Le sujet est vaste alors, on vous propose de découvrir les légendes du Golfe du Morbihan par secteur :

Enfin, quelques uns de ces récits vous sont aussi contés dans nos pages. Vous retrouverez par exemple :

Autres légendes et symboles de Bretagne

Si le sujet vous intéresse, voici quelques précisions sur des créatures et symboles bretons.

Qui sont les korrigans ?

Le korrigan est une créature légendaire en Bretagne, comparable au lutin.
Il peut faire preuve d’autant de bienveillance que de malveillance.

L’Hermine a aussi sa légende

Symbole de la Bretagne, on retrouve l’hermine dans les armoiries de Vannes, au détour d’une promenade à Auray… et un peu partout dans le Golfe du Morbihan.

La légende dit que la duchesse Anne de Bretagne assistait à une une chasse.
C’est alors qu’elle aperçut une hermine, traquée par les chiens.
L’animal préféra mourir plutôt que se salir en traversant une mare boueuse.
Stupéfaite, Anne de Bretagne lui laissa alors la vie sauve et fit de l’hermine son emblème.

Pour l’anecdote, l’hermine est un petit animal brun dessus et blanc dessous.
En hiver, ce petit mammifère carnivore devient tout blanc, sauf sa queue qui reste noire.

Voir aussi

Partager :