A proximité du golfe du Morbihan, d’autres destinations vous attendent…
Saint-Cado et la fameuse maison aux volets bleus est l’un de ces lieux incontournables.
Bienvenue en Ria d’Etel à Belz, profitez de la vue et de la balade !

[ Page publiée le 1er mai 2017 – Mise à jour le 27 janvier 2021 ]

La maison aux volets bleus

Bien connue des promeneurs et des photographes, la maison aux volets bleus est la carte postale du Morbihan !
Elle est abritée sur l’îlot de Nichtarguer et elle porte aussi son nom.
Pour vous y rendre depuis Belz, suivez la direction Saint-Cado et appréciez…

La maison de Nichtarguer est aussi connue comme la maison de l’huître.
En effet, elle a été construite pour abriter le gardien des parcs et sa famille.

N’hésitez pas à vous y rendre au coucher du soleil, c’est un spot idéal.
Vous pourrez y assister depuis le pont ou sur l’île de Saint-Cado et profitez du spectacle !

Promenez-vous à Saint-Cado

Face à la maison aux volets bleus, une jolie promenade vous attend.
Empruntez le pont puis débutez votre tour de l’île à pied.
L’île est un vrai régal et le paysage est superbe !
Sur la place au centre de l’île, vous trouverez une chapelle, un calvaire et une fontaine.
Vous profitez de la Ria d’Etel le temps d’une balade à Saint-Cado.

Découvrir Saint-Cado et la fameuse maison aux volets bleus

Où se trouve la fameuse maison ?

La maison aux volets bleus se situe sur l’îlot de Nichtarguer juste à côté de Saint-Cado.
Les deux lieux font partie de la commune de Belz (nom donné en référence au dieu celte Belenos) en Ria d’Etel.
Ils sont incontournables dans le Morbihan en Bretagne sud.

Qu’est ce que la ria d’Etel ?

L’Étel est un petit fleuve côtier qui a creusé une vallée il y a bien longtemps.
La vallée est progressivement devenue un aber, également nommé estuaire ou ria.
En effet, une ria désigne une vallée envahie par la mer à marée montante.
Et c’est bien le cas en ria d’Etel !
Ainsi, la ria d’Étel forme désormais une petite baie parsemée d’ilots à son embouchure, près de Belz.

La légende de Saint-Cado

Né vers 500 dans le Glywysing (ancien royaume du sud-est du Pays de Galles), Cado était fils de roi.
Il opte pour une la vie monastique et fonde divers monastères (où l’on forme notamment Saint Gildas et Saint Malo).
Saint Cado s’est installé sur une île de la Ria d’Etel au début du VIe siècle suite aux persécutions saxonnes. Il s’y installe alors en ermite.

D’après la légende, Cado chassa tous les serpents de l’île. On murmure qu’il n’y a plus un serpent dans la région de Belz depuis lors.

En vue d’évangéliser les bretons, il reçoit en nombre sur l’île qui n’est alors pas relié au continent.
Et c’est ainsi que l’idée d’un pont fait son chemin 😉
Et une autre légende – la plus fameuse – va en naître.

D’après cette légende, Cado et le diable se serait rencontré lors de la construction du pont.
En effet, Cado construisait le pont lorsqu’il vit arriver le diable.
Celui-ci lui proposa son aide en échange d’un « simple service ».
Le diable promis de terminer le pont en une nuit.
En échange, il souhaitait l’âme de la première créature vivante qui traverserait le pont.
Cado accepta.
Le lendemain matin, comme prévu, le diable avait bâti le pont.
Cado poussa alors un chat vers le pont et celui-ci le traversa.
Furieux, le diable décide alors de détruire le pont.
Mais Cado l’avait déjà béni et le diable n’avait plus ce pouvoir…

On dit que le Diable cria à sa mère de jeter les dernières pierres qu’elle transportait. Ces deux rochers formant l’étranglement de Pont-Lorois.

Pour finir, on ne sait pas si une bagarre opposa Saint-Cado et le diable, ou si Saint-Cado perdit l’équilibre en se moquant du diable.
Mais, une marque de pied apparaît sur un rocher.
On la nomme la « glissade de saint Cado ».

Le saviez-vous ?
Le prénom Cado vient du mot gallois « cat » qui signifie le combat (c’est d’ailleurs le saint patron des lutteurs).

A voir à proximité

Vous avez découvert les lieux et vous souhaitez programmer d’autres visites alentours ! Parfait, vous êtes au bon endroit. De nombreux incontournables du Morbihan se situent à proximité.

  • D’abord, découvrez La Ria d’Etel, et pourquoi pas en bateau,
  • Ensuite, offrez-vous une sortie entre Carnac et Quiberon, en passant par la Trinité-sur-Mer,
  • Puis, selon vos envies, vous apprécierez une escale sur les îles : Belle-île-en-Mer, Houat, Hoedic ou encore les îles du Golfe,
  • Enfin, partez à la découverte du Golfe du Morbihan !
Partager :