En Bretagne, les voies vertes permettent d’aller à la découverte des sites cultes en toute tranquillité. En effet, il s’agit de routes autonomes aménagées pour uniquement les cyclistes, les rollers, les piétons et éventuellement les chevaux. Alors, loin des engins motorisés, les voies vertes favorisent la pratique de différentes sortes d’activités en plein air. Qu’attendez-vous donc pour les découvrir ?

Les voies vertes : de vieilles voies ferrées

Pour les touristes et la population locale, les voies vertes sont très utiles. Elles permettent notamment de pratiquer en toute sécurité une promenade à pied, à vélo ou à cheval et un jogging. Aussi, elles sont utiles pour différents loisirs comme un pique-nique par exemple. En plus, vous pourrez prendre une pause goûter sur les nombreuses aires qui y sont disponibles. Vous pouvez aussi vous y rendre pour faire de la lecture. Tout compte fait, ces voies restent confortables pour se balader seul, en couple ou en famille.

Cela dit, les voies vertes sont obtenues par aménagement d’anciennes voies ferrées ou d’anciens chemins de halage. Également, elles sont établies de sorte à être accessibles à tous, indépendamment de la condition physique. Ainsi, elles sont tout aussi pratiques et conviviales pour les personnes parfaitement mobiles que pour celles qui le sont moins. De même, elles conviennent bien aux enfants qui peuvent y jouer en toute sécurité.

Pour assurer aux voies vertes une certaine accessibilité et un certain confort, elles sont munies, entre autres, de pentes. Ces voies disposent également de plusieurs équipements annexes se rapportant à la signalisation ainsi que de mobiliers de repos. De plus, elles sont dotées de revêtements spécifiques.

Choisir un itinéraire selon son niveau

Les itinéraires sur les voies vertes n’ont pas tous le même type de revêtement. Ainsi, il y a des itinéraires à revêtement lisse et d’autres à revêtement rugueux. Cela dit, si vous recherchez un terrain de jeu ou de sport pour votre enfant de moins de 6 ans sur une voie verte, pensez à choisir des itinéraires à revêtement lisse. En effet, sur ces derniers, les vélos ayant de petites roues par exemple peuvent aisément être conduits.

Il en est de même des vélos suiveurs grâce auxquels les parents pourront avoir l’œil sur leurs enfants. Par ailleurs, si votre enfant a entre 6 et 12 ans, l’idéal est qu’il conduise son vélo sur des itinéraires larges à revêtements rugueux. Ce type d’itinéraire lui permettra de faire une course plus facilement par exemple.

Les voies vertes à découvrir

La Bretagne compte un réseau de 8 grands itinéraires spécialement aménagés en guise de voies vertes. Notez que 800 km de voies vertes sont actuellement accessibles sur un total de 2000 km prévus. Au nombre de ces voies qui permettent de mieux découvrir la Bretagne, on note la voie 6 qui s’étend de Carhaix à St-Méen-le-Grand. Il y a également la voie 7 allant de Roscoff à Concarneau, et la voie 3 s’étendant de Saint-Malo à presqu’île de Rhuys. Enfin, on note la voie 5 qui va de la Pointe du Raz au Bénodet.

Voici une carte des voies vertes en Bretagne.

On y retrouve :

Citons :

  • la voie 1 de Roscoff à Nantes,
  • la voie 2 de Saint-Malo à Redon,
  • la Voie 3 de Saint-Malo à Questembert,
  • la voie 4 du Mont Saint-Michel à Roscoff
  • La voie 5 de Roscoff à Nantes
  • La voie 6 de Carhaix à Saint-Méen-le-Grand,
  • la Voie 7 de Roscoff à Concarneau,
  • et la voie 8 de Saint-Brieuc à Lorient.

Tout ceci laisse présager de belles promenades sur les voies vertes bretonnes !

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *