Envie de parcourir les chemins de Saint-Jacques de Compostelle en Bretagne ?
Retrouvez quelques infos pratiques pour préparer votre randonnée.
On remercie au passage l’Association bretonne des amis de Saint-Jacques de Compostelle qui s’occupe des chemins, les a reconnus, réhabilités, balisés…

Un chemin de pèlerinage et bien plus

Saint-Jacques de Compostelle est un chemin de pèlerinage bien connu.
Pour celles et ceux qui tentent l’aventure, c’est bien plus : un moment pour se retrouver, échanger et grandir.

L’itinéraire le plus célèbre est le Camino Francés, qui relie la commune française de Saint-Jean-Pied-de-Port (64) à Santiago de Compostela dans la province de La Corogne (Espagne).
Le parcours a été créé après la découverte des reliques de Jacques de Zébédée au début du IXe siècle.

Plusieurs routes de pèlerinage existent.
Depuis la France, on en compte 4 principales qui débutent à Paris, Vézelay, Le Puy et Arles.

Depuis le Moyen-Âge, les bretons font aussi partie de l’aventure.
Vous pouvez donc débuter votre parcours en Bretagne !

Saint-Jacques de Compostelle en Bretagne

Ainsi, la Bretagne regroupe plusieurs tracés pour gagner Compostelle.
Vous randonnez ensuite sur les sentiers de Bretagne, de France puis d’Espagne sur près de 2000 kilomètres.

Si vous souhaitez partir de Bretagne, la Pointe St-Mathieu, Moguériec, Locquirec, l’Abbaye de Beauport et le Mont-St-Michel sont les points de départ (Km 0) des chemins.

Pour vous donner une idée, le parcours Lorient – Compostelle compte 1 979 kilomètres.
Et, on constate au passage que la ville de Vannes dans le Golfe du Morbihan est aussi sur le chemin !

Carte des chemins en Bretagne

chemins de st jacques de compostelle bretagne
chemins de st jacques de compostelle bretagne

Plus d’infos

L’association bretonne

L’association bretonne aide les randonneurs en Bretagne. Elle précise que :
« Plus de 1600 km de Chemins ont été mis en valeur en Bretagne historique au départ de 4 points de «km 0» et d’un autre, unique, à proximité : la Pointe St-Mathieu , Moguériec et Locquirec en Finistère, l’Abbaye de Beauport en Côtes-d’Armor et le Mont-St-Michel en Normandie. A ces points, s’ajoutent des départs de Pont-Croix et Dinan ».
Retrouvez toutes les informations sur le site internet de l’association.

La coquille Saint-Jacques

Dès l’antiquité, la coquille Saint Jacques est utilisée par le peuple pour se protéger de la sorcellerie et des maladies. A leur retour du tombeau de Saint Jacques, les pèlerins fixaient des coquilles à leurs capes en l’honneur de l’apôtre. Elles sont le symbole de leur long périple.

Désormais, elles sont un signe de reconnaissance du pèlerinage.
Elles balisent d’ailleurs les chemins.

Plus de randos

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.