Commune française du Morbihan, Locmariaquer est réputé pour ses mégalithes. En effet, le site mégalithique de Locmariaquer présente une concentration inestimable de mégalithes qui attirent la curiosité des visiteurs du monde entier. Véritable lieu magique qui relate la vie des hommes de la Préhistoire, on y trouve plusieurs mégalithes importants. Parmi ceux-ci, on peut citer la Table des marchands, le Grand Menhir brisé et le Tumulus d’Er Grah. Pour en savoir plus sur les mégalithes de Locmariaquer en Bretagne sud, voici quelques informations utiles.

Le site mégalithique de Locmariaquer

On a testé la visite du site mégalithique de Locmariaquer, réunissant notamment le Grand menhir brisé et la table des marchands.
Des années qu’on passait à côté sans s’arrêter, privilégiant les sites gratuits tels que les Pierres Plates de Locmariaquer ou les alignements de Carnac.
Mais cette fois, on a fait l’arrêt et ça valait le coup !

Le lieu regroupe 3 monuments majeurs du patrimoine mégalithique armoricain :
– le tumulus d’Er grah
– la table des marchands
– le grand menhir brisé.

Mégalithes de Locmariaquer

Le grand menhir brisé et la table des marchands à #locmariaquer 👌Un site à découvrir 😉Bonne soirée 😘

Publiée par Golfe du Morbihan sur Vendredi 28 août 2020

Comment se passe la visite ?
En début de visite, vous assistez au visionnage d’une vidéo explicative.
Le parcours vous emmène ensuite de l’un à l’autre des sites le temps d’un tour assez rapide mais intéressant.
Il est possible d’entrer dans la table des marchands et de prendre des photos tout au long de la visite (contrairement à Gavrinis où les photos sont interdites à l’intérieur du cairn).

Bon à savoir
L’entrée coûte 6 euros pour les adultes.
La visite est libre.
Infos : http://www.site-megalithique-locmariaquer.fr

Mégalithes. Le tumulus d’Er grah

Le tumulus d’Er grah est une architecture funéraire prestigieuse et monumentale.
Il a été réalisé en plusieurs phases au 5ème millénaire avant notre ère (avant la table des Marchands).
Si le corps du défunt n’a pas été retrouvé (sol acide), les objets retrouvés sur place indiquent qu’il était un personnage important (la preuve d’une société hiérarchisée ?).

Le tumulus d’Er Grah témoigne encore aujourd’hui des rites funéraires de la Bretagne au néolithique. Il s’agit d’une sépulture individuelle fermée, érigée vers 4 000 ans avant J.-C. Il fait partie des mégalithes du Morbihan dont la visite permet d’en savoir plus sur la civilisation et l’architecture mégalithe. Si à l’origine son caveau n’avait pas d’accès depuis l’extérieur, il fit l’objet de deux extensions. Sa longueur, aujourd’hui est de 140 m et ce tumulus a été pillé de nombreuses fois.

Mégalithes. La table des marchands

Vous vous dirigez ensuite vers la table des marchands.
Elle illustre parfaitement la famille des tombes à couloir et présente un ensemble gravé remarquable.
Ici, le dolmen est une tombe collective et le cairn est destiné à cacher la sépulture.
La maçonnerie de pierres sèches sans mortier relèvent également d’un grand savoir-faire.

La Table des marchands constitue l’un des mégalithes légendaires du site des mégalithes de Locmariaquer. Il s’agit d’un vaste dolmen orienté nord-sud et qui a été daté de 3 700 ans av. J.-C. Il a été restauré à plusieurs reprises, dont la dernière date de 1991. D’une longueur de 12 m, il possède une chambre de 2,5 m de hauteur, ce qui est très inhabituel pour une sépulture. Ce dolmen est composé de deux dalles gravées, dont une dalle de chevet qui sert de fond à la chambre funéraire.

Encore appelée la « stèle aux crosses », cette dalle de chevet est décorée sur sa face interne d’une déesse-mère sous forme humaine et à la chevelure abondante. La deuxième dalle sert de plafond de la chambre, a une longueur de 7 m, une largeur de 0,80 m et un poids de 65 tonnes. Faite en orthogneiss, la seconde dalle est ornée de gravures, dont une hache emmanchée et une crosse.

Elle est également ornée de la partie inférieure, du train avant d’un bovidé, les autres parties de ce bovidé se trouvent sur d’autres mégalithes à Locmariaquer, dont le tumulus de Gavrinis et sur le tumulus d’Er Grah. Si les parties de cette gravure se retrouvent à des endroits différents, on peut imaginer qu’à l’origine, la taille de la dalle était plus grande et qu’à un moment elle a été brisée.

Mégalithes. Le grand menhir brisé

Le grand menhir brisé de Locmariaquer est l’ultime vestige d’un ensemble de stèles.
Surnommé « Pierre de la Fée », il est le plus grand d’Europe.

Les origines du Grand Menhir brisé remonteraient vers 4 500 ans avant J.-C. Il aurait été volontairement abattu près d’un siècle après son érection et de par ses dimensions, il constitue l’un des plus gros blocs érigés par l’homme néolithique. En effet, il mesure 20,60 m de longueur, 3 m de large et pèse 280 tonnes.

Si ses dimensions impressionnent les historiens, ceux-ci ont du mal à s’accorder sur les techniques utilisées pour le transport de ce menhir et encore moins pour son érection. Sa sculpture d’un araire est difficile à voir de nos jours, car elle est très érodée. Si vous empruntez la route des mégalithes, vous trouverez le menhir est brisé en quatre morceaux et est à terre.