Catégories
Informations

L’histoire d’Auray dans le Morbihan

Située à l’ouest de Vannes, sur la route de Lorient dans le Morbihan, Auray ou An Alre en breton est une ville qui s’est développée sur les rives de la rivière d’Auray. Dotée d’un riche passé historique dont les vestiges sont encore visibles dans la ville, Auray est un excellent centre touristique de la Bretagne. Vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire de la ville d’Auray dans le Morbihan ? Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur l’histoire de cette ville de Bretagne sud.

La naissance de la ville d’Auray

La ville d’Auray s’est développée au fond de la ria du Loch, précisément à l’emplacement où la rivière rétrécit et était traversable à pied à marée basse. Son existence remonte au Moyen-âge et elle devient une escale incontournable pour les bateaux de commerce. Mais, au 11e siècle, une forteresse est érigée sur un cap dominant la rivière par le Duc Arthur.

On y retrouve deux bourgs, reliées par le pont de Saint-Goustan, attesté en 1295 :

  • La ville haute d’Auray, sur la rive droite du Loch (rivière d’Auray), où était situé l’ancien château et de la paroisse (ancien prieuré de Saint-Gildas de Rhuys) ;
  • La ville basse d’Auray, appelée Saint Goustan, dévolue au port et siège de la paroisse de Saint-Goustan.

L’histoire d’Auray et Benjamin Franklin

L’histoire de la ville d’Auray croise celle de l’Amérique durant La Guerre d’Indépendance, notamment avec la venue de Benjamin Franklin. Ayant débuté en 1775, pour soutenir La Guerre d’Indépendance américaine, le Congrès américain envoie comme émissaire en France pour solliciter un soutien, Benjamin Franklin.

Devant passer par Nantes, d’où il doit remonter la Loire jusqu’à Paris, la mauvaise météo bloque son navire et il est contraint de mouiller en baie de Quiberon. De là, Benjamin Franklin arrive à la voile dans le port de Saint-Goustan, dont le quai principal du port porte encore aujourd’hui son nom.

Petit rappel sur Benjamin Franklin

Mais au fait, qui était Benjamin Franklin ?
Benjamin Franklin était un écrivain, scientifique et politique américain du 18e siècle. Il participa aux actes fondateurs de l’Indépendance américaine et inventa le paratonnerre.

Quelques citations de Benjamin Franklin
Voici quelques citations connues et d’autres moins… un petit aperçu du talent de l’écrivain.
“Ne remettez pas au lendemain ce que vous pouvez faire le jour même. ”
Benjamin Franklin
“Le temps, c’est de l’argent. ”
Benjamin Franklin
“On n’est jamais trop âgé pour s’instruire. ”
Benjamin Franklin
“Je ne dirai du mal de personne et je dirai tout le bien que je sais de tout le monde.”
Benjamin Franklin

La bataille d’Auray

En 1364, au nord de la ville, se déroule la bataille d’Auray, décisive dans la Guerre de Succession de Bretagne. Ce conflit est en fait l’épilogue de la guerre de Succession entre les familles Montfort et Blois ayant débuté quelque temps plus tôt.

Ce conflit opposait l’armée de Jeanne de Penthièvre, épouse du roi de France Charles de Blois, appuyée par les Français à celle de son cousin, Jean de Montfort, soutenu par les Anglais et qui a été victorieux. Bien qu’ayant contribué à la réunification de la Bretagne, ce conflit a également contribué à leur ruine.

Histoire d’Auray : le port de Saint-Goustan

La construction du port de Saint-Goustan dès le 15e siècle contribue également à rehausser le standing de la ville d’Auray. Troisième port breton aux 16e et 17e siècles, ce port participe au développement des activités comme la construction navale, l’export de céréales et le commerce du vin dans la ville.

Toutefois, ce port est éteint par la création du port de Lorient et le développement du chemin de fer au 19e siècle. Il est maintenant dévolu exclusivement au tourisme et à la plaisance. Vous pouvez partir à la découverte de la cité historique d’Auray dans le Morbihan, ville d’art et d’histoire, et profiter de ces quartiers et espaces chargés d’histoire.

Mais au fait, qui est Saint-Goustan ?

La légende dit qu’il s’agissait d’un “moine de la presqu’île de Rhuys, né en 974 et mort en 1040. Pirate dans sa jeunesse, Goustan a été blessé au cours d’un abordage. Il fut délaissé par ses camarades et abandonné, seul, sur une île. Probablement celle d’Houat. Là, il se nourrit d’un marsouin. Chaque jour il le consommait avec une grande parcimonie, veillant à économiser le plus possible le poisson. Celui-ci se régénérait miraculeusement chaque jour. C’est d’ailleurs pour cela que saint Goustan est toujours représenté avec un poisson. Enfin, c’est saint Félix, abbé de la presqu’île de Rhuys, qui est venu secourir le jeune homme et lui a fait une place dans son abbaye.”