Vannes, capitale du Morbihan, se veut sans doute être l’une des plus belles villes que compte la région. Il ne faut pas plus que ses vieilles cités datant de l’ère médiéval pour se rendre compte de la richesse de son passé. On vous fait ici un petit tour de l’histoire de Vannes :

Vannes, territoire des Vénètes

Vannes rappelle avant tout l’histoire d’une puissante tribu qui l’a occupé vers 56 avant J.C., les Vénètes. Marins courageux, ils ont marqué l’histoire en s’attaquant aux flottes romaines quoique la bataille menée à l’époque s’est soldée par une victoire des troupes de Jules César.

Vannes devint alors une ville occupée par les Romains et prendra temporairement le nom de « Darioritum ». Elle connaitra un développement commercial florissant tracté par la présence du port.

En plus des avantages procurés par son littoral, elle a également su tirer parti de ses moyens de communication terrestres lui ayant ainsi permis de se hisser parmi les 5 grandes cités de l’Armorique.

Avec l’empire romain, Vannes connaitre peu à peu un déclin la mettant en position de vulnérabilité face aux pirates et barbares en tous genres. Vannes rentre alors dans sa phase de christianisation.

Vannes, terre des Bretons

Vannes connaitra ensuite une période d’immigration. Elle recevra alors les Bretons venus du pays de Galles et Cornouailles. Elle deviendra de ce fait, le territoire de Chefs Bretons engagés dans une guerre contre les Francs.

Vannes retrouve ses lettres de noblesse en gagnant en prospérité grâce notamment au Comte Nominoë qui dirigera la province sur ordre de Saint-Louis. Il se veut être l’acteur principal de l’indépendance bretonne et de la naissance du Royaume breton.

Vannes devient alors momentanément capitale de ce royaume dirigé ensuite par Erispoë, fils du comte Nominoë. Elle sera aussi le témoin de la signature qui entérinera l’union entre le Duché de Bretagne et le Royaume de France.

Le XVIe et le XVIIe siècle se présentent comme des périodes de grande prospérité pour Vannes. Cette époque connait l’établissement du Parlement de Bretagne en son sein.

On se souvient aussi de Vannes comme d’une ville particulièrement royaliste et chrétienne durant l’époque révolutionnaire.

La Vannes d’aujourd’hui se veut être une ville dynamique qui tire profit de la beauté de son cadre ainsi que de la clémence de son climat.

Elle attire de nombreux visiteurs que l’on verra se promener dans son centre historique, riche d’histoire, mais aussi d’architecture et d’art. Il s’agit sans doute là du premier lieu à découvrir pour s’imprégner de l’ambiance unique des lieux.